Les artisanes SEMANDTIK

artisanes-Semandtik

Une communauté d'artisanes

La tradition du Batik se transmet de mère en fille depuis des siècles sur l'île de Java. Ces femmes artisanes sont avant tout des entrepreneuses: elles gèrent leurs affaires personnelles avec leurs clients, leurs fournisseurs, mais aussi leurs difficultés. C'est pourquoi Semandtik prend en charge l'ensemble des matières premières et leur verse une rémunération équitable, sans frais à déduire. 

artisane-sourire

Ces mères de famille savent s'organiser pour ne pas rester seules: elles se regroupent en communauté. Comme avec leur famille, un mot d'ordre y est partagé: l'entraide.

JE DÉCOUVRE LEURS CRÉATIONS

Nos 3 artisanes:

Mak Cik: la doyenne des artisanes

artisane-doyenne-mak-cik

Cette mère et grand-mère est certainement la plus inspirante de toutes les artisanes dans l'aventure Semandtik. Personne ne connaît vraiment son âge, pas même elle. Sa naissance remonte à une lointaine époque où l'état civil n'existait pas encore. Elle a connu l'occupation japonaise, la déclaration d'indépendance de l'Indonésie, son développement économique et l'exode rurale de son village qui y est associé.

Mais ce pour quoi elle a toujours vibré reste l'art du Batik. Pour elle, il s’agit avant tout d’histoire et d’espoir. Elle continue d’espérer que le public saisira ce que signifie son travail. Elle regrette que beaucoup ne comprennent pas tous les efforts qui se cachent derrière chaque création.

Son plus grand espoir est de voir la communauté d'artisanes s’agrandir, pour que des jeunes puissent à leur tour transmettre la tradition à laquelle elle a dédié toute sa vie. Ecoutez son histoire: 

 

Mbak Mur

artisane-Mbak-Mur
Mère de 2 enfants, cette femme de 45 ans est née dans une famille d'artisane. Elle n’aurait jamais imaginé qu’une marque comme Semandtik viendrait défendre sa communauté.
Auparavant, elle ne pouvait compter que sur les grossistes et les intermédiaires: la seule façon de gagner sa vie décemment était de travailler toujours plus. Aujourd'hui, elle peut reprendre du plaisir à dessiner, comme sa mère lui a appris lorsqu'elle était encore au lycée.

 

Mbak Yat

artisane-Mbak-Yat

Mère de famille et agée de 38 ans, elle a débuté le Batik à 15 ans. Elle y retrouve beaucoup de calme. Pour elle, c'est une forme d'équilibre nécessaire pour vivre pleinement sa passion.

Elle considère que le Batik doit se partager, tant auprès des enfants qu'auprès du reste de la communauté d'artisanes. 

 

Une communauté d'artisanes grandissante 

A l'heure où vous lisez ces mots, cette liste n'est peut-être pas à jour. De nombreuses autres artisanes du village souhaitent rejoindre l'aventure Semandtik. Si certaines d'entre elles peuvent rejoindre Semandtik, c'est avant tout grâce à votre soutien. N'attendez plus pour découvrir leurs créations: 

JE DÉCOUVRE LEURS CRÉATIONS