Le Batik indonésien

le-batik-indonesien

Semandtik défend la sauvegarde du Batik indonésien. Mais qu'est ce que le Batik ?

 

Sommaire:

Le Batik : une histoire javanaise

homme-riziere-indonesie

Le Batik n'existe pas seulement en Indonésie. On le retrouve aussi au Burkina Faso, au Togo, au Sri Lanka ou encore en Malaisie. Mais c'est bien sur l'île de Java, en Indonésie, que cet art est apparu il y a plusieurs siècles : le mot vient de « titik » qui signifie « point » en javanais.

Les dessins les plus élaborés au monde s'y trouve. Si bien que le Batik indonésien a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Humanité par l’UNESCO en 2009.

 

 Comment est réalisé le Batik ?

Son procédé de fabrication suit 3 étapes spécifiques :
  1. Sur un tissu, les artisanes dessinent des motifs à la cire chaude à l’aide d’un outil appelé « canting ». Cette étape est très longue: certaines créations Semandtik demandent jusqu'à 12 heures de travail. Semandtik utilise le meilleur coton de la région, sans pesticide et produit à quelques kilomètres seulement du village !
  2. Le tissu est plongé dans la teinture : il reste blanc sous le dessin de cire.
  3. Un passage dans l’eau bouillante permet de fixer la couleur et de fondre la cire, révélant ainsi les motifs du Batik.

Et voilà ! le Batik est prêt à être envoyé chez la couturière du village où il sera cousu pour devenir la prochaine création que vous porterez !

Vous voulez apprendre le Batik ? DĂ©couvrez notre kit d'apprentissage :

JE DÉCOUVRE LE KIT

 

canting

Le Canting, qu'est ce que c'est ?

C'est une sorte de stylo en bois. Un réservoir permet de contenir le cire chaude. Lorsque le canting est posé sur le tissu, la cire s'imprègne délicatement entre les fibres, empêchant la teinture de s'y attacher.

 

 Pourquoi devons-nous préserver le Batik ?

L'exode rurale du village

enfant-village-indonesie

Traditionnelement, le Batik est présent à chacune des étapes les plus importantes de la vie des indonésiens : pour transporter les nouveau-nés, lors des mariages ou encore dans les théâtres de marionnettes.

Mais c'est surtout le processus artisanal du dessin du Batik qui constitue un savoir-faire à protéger !

Historiquement, le Batik était enseigné à l'école aux jeunes filles. Les mères de famille le transmettaient également à la maison comme un héritage féminin. 

Aujourd'hui, les dernières artisanes du village de Semanding n'en vivent pas correctement. Résultat: les jeunes préférent partir travailler en ville, alors que les artisanes veillissent.

JE LES RENCONTRE

 

 

La solution de Semandtik

sourire-artisane

Semandtik propose une rémunération 3 fois supérieure à la précédente pour les artisanes (+240% pour être précis!). Notre objectif : proposer une alternatives à l'exode rurale aux jeunes du village, et ainsi assurer la prochaine génération d'artisanes de Batik ! 

Découvrez la beauté de leurs dessins, et soutenez la communauté du village: 

JE DÉCOUVRE